Soben amortisseurs rallye, VHC et raid
Véhicules historiques de compétition
Amortisseurs de rallye
Amortisseurs tout terrain
Préparation des amortisseurs
Technologies Soben
Hydraulique Soben
Butée hydraulique Soben
Réglages amortisseurs Soben
Réglage suspension
Entretien des amortisseurs Soben
Soben
Contacts
PPAC
Hydraulique Soben
Butée hydraulique Soben
Réglages amortisseurs Soben
Réglage suspension

Préparation des amortisseurs

Préparez vos amortisseurs


A travers les pages qui suivent SOBEN partage avec vous quelques conseils pour préparer vos amortisseurs. N'oubliez pas que les amortisseurs Soben Racing sont destinés à un usage uniquement en compétition et une préparation mal faite peut avoir des conséquences dramatiques. N'hesitez pas à confier ce travail à nos préparateurs agréés.

Réglages du chassis

  

Une voiture sécurisante est une voiture la plus neutre possible, voire légèrement sous vireuse. Reportez vous à la fiche constructeur et essayez de régler le plus précisément possible les angles de train : carrossage, pince et chasse.


Le carrossage : avec ce paramètre vous allez pouvoir maximiser la surface d’appuis du pneu avec le sol. Lorsque la roue se déplace par rapport à la caisse, son mouvement n’est pas purement vertical. En effet, la roue est liée à la caisse par un ou plusieurs triangles de suspension qui ont un centre de rotation. La roue se déplace donc suivant un arc de cercle. Aussi la surface du pneumatique n’est pas toujours parallèle à la route. Or l’efficacité d’un pneumatique est proportionnelle à sa surface en contact avec le sol, notamment en latéral. Si un carrossage nul permet d’avoir un maximum de grip en longitudinal, il en va tout autrement en virage avec une surface de pneumatique qui diminue. Nous recommandons donc de régler la voiture (à Vodm+2) avec un carrossage légèrement négatif (-2 ° par exemple) pour bénéficier d’un meilleur grip en virage. Attention à ne pas en mettre trop car vous perdrez en stabilité et en efficacité à l’accélération et au freinage. De même il veuillez à ne pas voir plus de 1° de différence entre les roues avants et arrières.


La pince : avec ce paramètre vous allez pouvoir agir sur la stabilité de la voiture et sa facilité à engager en virage. La pince gère le parallélisme des roues. Il est extrêmement important d’avoir la même pince à droite et à gauche, ne vous contentez pas de regarder le parallélisme d’une roue par rapport à l’autre. Il faut que vous regardiez par rapport à la caisse.









Attention à ne pas mettre d’ouverture à l’arrière, la voiture risque d’être incontrôlable.


La chasse : avec ce paramètre vous allez pouvoir favoriser le retour du volant en position milieu et la stabilité de la voiture. Aussi en augmentant la chasse on favorise la sortie de virage et la stabilité à haute vitesse en ligne droite; mais on rend plus lourde la direction et moins facile l’entrée en virage.  Aussi nous recommandons un réglage autour de +3°. Si vous allez au-delà, vous risquez d’avoir beaucoup de remontées dans le volant et une voiture qui copie la route.

Attitude de caisse

Réglage de la géométrie

Avant de régler les amortisseurs il est important de procéder au réglage de :


l’attitude de caisse

la géométrie de la suspension


Pour commencer il est nécessaire de réaliser une pesée de votre véhicule en prenant le poids par roue dans la configuration « Véhicule en Odre de Marche avec le pilote et le copilote et tous les pleins à moitié = Vodm+2 ». Il est important d’avoir les mêmes masses à droite et à gauche sur chaque train. Idéalement il est aussi bon d’avoir les mêmes poids à l’avant et à l’arrière pour avoir un véhicule parfaitement centré.  Essayez de bannir toutes les masses au delà des axes de roues c’est-à-dire en porte à faux.


A partir de là, vous pouvez régler les hauteurs de caisse. Les amortisseurs de la gamme « bleue » SOBEN sont conformes à l’origine, aussi les coupelles ressorts ne sont pas réglables. Vous pouvez cependant ajuster la hauteur de caisse en changeant les ressorts. Pour cela n’hésitez pas à prendre contact avec le bureau d’étude de SOBEN.


Réglages génériques


Si vous avez des doutes sur les réglages vous pouvez repartir des réglages d’origine qui généralement ont été pensés par les concepteurs de la voiture pour être sécurisant. Vous pouvez les faire évoluer, dans la mesure du possible physique et réglementaire,  vers ceux que nous donnons à titre d’exemple ci-dessous :

  

Les essais sur véhicule

Vous pouvez adapter le comportement de votre voiture en fonction du type d’utilisation,  de compétition, de surface, de style de pilotage, de température … En clair, il n’y a pas de loi d’amortissement universelle. Les amortisseurs livrés par SOBEN sont tarés avec une loi légèrement sportive, mais elle peut tout à fait être modifiée pour votre véhicule. Pour cela vous disposez de nombreuses pièces (cf article hydraulique principale) et vous pouvez vous appuyer sur les compétences des préparateurs agréés par SOBEN.


Préparer vos amortisseurs :


Pour préparer vos amortisseurs vous avez deux solutions :

  • le faire vous-même avec les outils spéciaux vendus par SOBEN
  • avoir recours à un préparateur agréé par SOBEN (recommandé)


Si vous voulez vous lancer dans la préparation de vos amortisseurs, il faut impérativement que vous utilisiez les outillages fournis par SOBEN. Attention, les amortisseurs sont sous pression, leur démontage peut être dangereux, aussi vous devez agir avec précaution et en suivant scrupuleusement les recommandations du manuel SOBEN. De même veillez à bien respecter les consignes de montage / serrage de façon à ne pas perdre une roue. Et n’oubliez pas qu’un amortisseur mal réglé peut rendre une voiture extrêmement dangereuse, aussi allez y doucement sur les premiers tours de roue …


Votre banc de test = votre ressenti au volant :


Pour savoir comment faire évoluer vos amortisseurs vous devez vous fier à votre ressenti. Dans les pages qui suivent, nous vous donnons les grandes lignes des phénomènes que vous pourriez rencontrer.  Mettez vous à l’écoute de votre voiture :

  • vibrations ressenties dans les pédales / plancher / siège
  • effort au volant
  • efficacité au freinage ou à l’accélération, passage en courbe
  • attitude de caisse
  • votre sentiment de sécurité et d’efficacité

Les essais pour régler votre chassis

Traduisez votre ressenti

Pour débuter nous recommandons de commencer par des essais simplistes qui peuvent vous en apprendre beaucoup sur votre voiture. Pour cela il vous faut une aire plane et des cônes. Attention au dévers naturel de la surface.


Objectif des essais :

  

  • La roue arrière délestée ne se soulève pas du sol
  • On essaie de passer progressivement de plus en plus vite sans toucher les cônes en commençant à 60 km/h
  • Vous pouvez faire évoluer vos réglages de géométrie entre chaque passage pour arriver à la limite des pneumatiques

Connaissez vous les limites de votre voiture ?

Il est toujours bon de connaître les limites de sa monture. Pour cela nous proposons deux tests, l’un pour connaître votre vitesse maximale et l’autre votre angle de braquage maximal.

La chicane

Le slalom

Méthodologie d'une séance d'essais

Une séance d’essais doit se faire sur route fermée et sécurisée. Pour les amortisseurs de la gamme « bleue » de SOBEN vous devez prévoir les outils spécifiques vendus par SOBEN mais aussi le matériel pour démonter les amortisseurs et les ressorts. Prévoyez également un établit encré au sol avec un étau capable de serrer des tubes sans les écraser. Attention à toujours serrer les tiges avec des mords doux.

  

  • Pour démarrer une mise au point il vaut mieux choisir des situations hyper caractéristiques : bosse, virage, ligne droite défoncée et vous concentrer sur un type de profil. Vous apprendrez bien plus vite profil par profil qu’en cherchant immédiatement à faire la synthèse
  • Pensez à bien noter tous les changements et le ressenti associé, ne testez qu’un seul changement à la fois.
  • En l’absence de capteurs, nous n’avons que notre ressenti pour juger d’une modification de loi d’amortissement (le fameux Culmètre). Aussi, si vous pensez qu’il faut réaliser une modification dans une direction, alors allez y franchement pour confirmer votre intuition, quitte à revenir légèrement en arrière par la suite
  • Si vous trouvez un réglage plus performant, alors revenez  à l’état initial et validez ce gain de performance
  • Une fois que vous maîtrisez les réglages pour chaque situation type, posez vous la question du profil global de la prochaine épreuve à laquelle vous allez participer. Faites une synthèse et choisissez les zones où vous voulez être plus performant. En fonction de cela réglez vos amortisseurs et parcourez quelques kilomètres pour confirmer.

Les erreurs à ne pas commettre lors d'une séance d'essais

  • Les amortisseurs sont des machines à dissiper de l’énergie, ils chauffent. Leur fluide est sensible à la température, donc attention aux comparaisons hâtives entre un début de journée avec des températures négatives et un milieu d’après midi et des amortisseurs à 60 °C

  

  • Les pneumatiques s’usent et ils sont du premier ordre dans le comportement de votre voiture. Pensez aussi à bien vérifier les pressions de gonflage et à les ajuster lorsque la température monte

  

  • Faire des parcours longs, ça n’a aucun intérêt, vous allez vous mélanger les pinceaux et griller du pneu pour rien, gardez ça pour la synthèse

Rallye asphalte :


PPAC - Fabrice Morel

Pôle mécanique d'Alès en Cévennes

30520 Saint Martin de Valgalgues

Tel: 33 (0)4 66 56 50 25

Email: contact@ppac.info

Nos partenaires écoles de pilotage :

Hydraulique Soben

Butée hydraulique Soben

Préparation amortisseurs

Réglages suspension

  

Amortisseurs hautes performances pour la compétition

Soben S.A.S

Village Artisanal de Regourd

46 000 Cahors

France

RCS de Nîmes : 481 885 374

Capital : 241 304 €

TVA : FR 47 481 885 374

Tel : + 33 (0)5 65 35 61 22

Direct : +33 (0)5 65 35 84 69

Mobile : + 33 (0)6 64 13 75 47

Email : benjamin.talon(@)soben.fr